RSS
RSS



 
PortailAccueilFAQRechercherCalendrierGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Calphéon - Son Histoire

AuteurMessage

avatar






Voir le profil de l'utilisateur



profil +
Messages : 114

MessageSujet: Calphéon - Son Histoire   Ven 4 Mar - 14:59
Hors-sujet
Ce texte est une rédaction originale d'Olympe sur Désert Noir

Ceci est un travail d'approche. Comme tous les sujets que j'ai créés, celui-ci ne sera pas considéré comme terminé avant confirmation et ajouts dont nous pourrons prendre connaissance au moment de la CBT2 et de la sortie officielle. Même incomplètes, nous disposons tout de même de certaines informations intéressantes dont j'espère qu'elles seront utiles aux joueurs concernés par le royaume et la cité de Calphéon. Vous trouverez également sur ce sujet l'histoire de la ville traduit par @Fjord, et le sujet d'@Eli en reportage photo dans chaque quartier de chacune des villes citées !

Un peu de géographie
Le terme "Calphéon" désigne à la fois le royaume de Calpheon et sa capitale. C'est un grand pays qui dispose de frontières avec Balenos et Serendia et qui s'étend de l'épaisse forêt des Tréants, au sud, jusqu'à la cité côtière d'Epheria au nord. Le climat y est varié, maritime sur la côte et tempéré au centre et au sud. C'est un pays très boisé et vert où les fermes sont prospères et nombreuses. On trouve également dans le sud un gibier abondant, zone où s'est établi un énorme camp de chasseurs. Si vous voulez une comparaison imagée, pensez aux régions fertiles de l'italie du sud.



Sur cette carte, le royaume de Calpheon est la zone hachurée. Ne faites pas attention au gros cercle rouge, c'est ainsi que j'ai trouvé la carte et je ne suis pas en mesure de le retirer sans tout enlaidir. Pour les curieux, il délimite la zone qui sera disponible lors de la sortie du jeu chez nous.

Edit : La carte date de la CBT1 et a subi des modifications dans la zone de Valencia mais reste valable pour la partie Ouest.

Culture
Il sera difficile d'évoquer l'ambiance de Calpheon sans établir de parallèle avec la période de la Renaissance Italienne. Prenez, dans les grandes lignes, la période de la renaissance mâtinée de chevalerie à l'ancienne vue par la population asiatique dont ce n'est pas la culture mais qui est tout de même férue d'occidentalisme et vous aurez Calpheon pour résultat.

Les coutumes vestimentaires marquent une forte séparation sociale entre les pauvres et les riches. Les pauvres portent des pantalons et des chemises simples, avec bottes ou des souliers ainsi que des bonnets de coton tandis que les riches portent de coûteux vêtements aux couleurs vives agrémentés de passementeries et de lourds bijoux anciens. On retrouvera pour compléter la similitude ces chapeaux typiques de la période et les ouvertures du vêtement du dessus aux bras et aux épaules qui permettent de montrer la finesse de la chemise.

Black Desert reste un jeu fantastique, ce qui signifie que les  types de vêtements sont très divers et ne cherchent pas nécessairement à refléter une époque mais c'est ce que vous trouverez le plus probablement sur les PNJ de Calpheon. Notez que les vêtements de noble sont disponibles en jeu et ont une fonction sociale (parce que c'est bien connu que tout le monde adore les nobles, n'est-il pas ?)

Dans une moindre mesure, les bâtiments reflètent également l'inspiration d'époque, tout comme les allusions à l'art, notamment dans le domaine de la peinture. On trouve à Calpheon plusieurs peintres occupés à peindre et la scène qui se déroule dans les jardins du Parlement est un clin d'oeil direct à la célèbre Création d'Adam par Michel-Ange (en moins classe toutefois). Je ne vous mets pas d'image, ce serait dommage de gâcher le plaisir de la découverte.

Alchimie et médecine
Si Calpheon a banni tous les alchimistes, le royaume n'est cependant pas laissé sans personnalités scientifiques. On divise à Calpheon la notion de l'alchimie profanatrice de celle du chercheur, ingénieur ou médecin qui sont, eux, bien intégrés au paysage du royaume. Si l'influence du clergé est forte et que son message à l'égard des malades est que les repentis seront guéris par Elion, on trouve un peu partout des médecins qui n'attendent pas la grâce divine pour soigner leurs patients. L'armée intègre des infirmiers, des médecins civils exercent à travers le pays. J'ignore la part accordée à l'alchimie dans l'exercice de la médecin, mais la notion de soins et de recherches scientifiques sont tolérées à Calpheon (et heureusement sinon leurs stocks de Pierres Noires leur seraient totalement inutiles.)

Bond culturel
Sous l'influence des Pierres Noires, Calpheon a subi un bond en avant par le biais de l'armement et la connaissance du raffinement de la pierre Noire. Les forges du quartier Workshop sont concentrées sur la fabrications d'armes à feu, mousquets et canons dont l'usage est largement répandu dans l'armée du royaume pour repousser les diverses menaces que les clans de monstres ennemis font peser sur la région. L'exemple le plus accessible d'artillerie Calpheonienne se trouve au nord de la cité, là où deux camps de soldats retranchés font pleuvoir une pluie de balles et de boulets sur la horde de trolls qui les attaque. Calpheon est en  train de rattraper l'avantage que Mediah a acquis au cours des trentes dernières années.

L'influence du Clergé
[Voir en bas de page]

Les races
La première chose qui frappe dans Black Desert c'est la diversité des races et l'apparente entente qui règne entre elles. Calpheon ne fait pas exception à la règle et nombreux sont les personnages non-humains à bénéficier de rôles prépondérants dans la politique ou le fonctionnement du pays. S'il existe un clivage dans la société de Calpheon, il est uniquement basé sur le milieu social et il n'existe aucun exemple de racisme populaire à l'égard des races dites civilisées. Calpheon va même plus loin dans ce domaine en proposant à certaines races traditionnellement recluses dans leurs clans un système de migration visant à les intégrer dans la société. Une fois intégrés, les représentants de ces races étrangères sont considérés comme des citoyens à part entière et peuvent prétendre intégrer des postes dans les institutions du pays.

Le cas particulier des gobelins : Vous le verrez assez vite, les gobelins sont les souffre-douleur du monde (Falkynn les qualifie d'elfes de maison ce que je trouve assez bien vu.) Les gobelins sont considérés comme des sortes de monstres sans danger et leur intelligence est vue comme limitée. Pour cette raison, la population les traite avec un mépris vaguement teinté de crainte et les utilise pour toutes les basses besognes dont personne ne veut. Les gobelins ont un comportement généralement craintif, bégaient souvent et sont globalement pitoyables. Ils sont tellement ancrés dans la servitude que même Philaberto Falasi, héritier d'une fortune colossale attribuée par son ancien employeur ne trouve rien de mieux à faire que passer le balai dans l'allée des jardins d'Epheria.

Conflit social
Si le clivage ne se situe pas au niveau des races, il est très présent dans les différences sociales qui opposent l'aristocratie et le peuple. Suite à l'élimination du roi Guy Seric, ce clivage a vu l'émergence de la bourgeoisie, composée de riches particuliers sans naissance dont la fortune repose sur le commerce et sa lente prise de pouvoir sur le gouvernement, en opposition à la noblesse traditionaliste et croyante qui voit encore le "travail" comme une hérésie réservée à la populace. Les opprimés restent toujours les mêmes cependant, et la politique du pays pèse durement sur les populations les plus démunies des  Taudis pendant que la population dite "normale" s'en accommode comme elle peut.

Résumé sur les cités dans le pays de Calpheon
(Elles feront l'objet d'un traitement individuel ultérieur...peut-être.)
Trent : 
Ce village se trouve situé à la frontière de la majestueuse forêt des Tréants et son activité est essentiellement tournée vers le bûcheronnage. Le bois récolté là bas est réputé parmi les artisans et son prix est assez élevé. On l'emploie pour produire des articles de luxe, comme des meubles typiques de Calpheon.

Keplan :
Serendienne à l'origine, cette cité a été annexée lors de la dernière guerre parce que Calpheon convoitait ses ressources en Pierre Noire. L'état de Keplan est devenu vassal de Calpheon, et son roi, Marco Faust, est devenu seigneur de Keplan. La cité est rongée par une horrible maladie qui pétrifie ses victimes. D'aucuns associent le mal à l'extraction intensive de la Pierre Noire, d'autres pensent qu'il s'agit d'une malédiction lancée sur la ville par la défunte fille du seigneur Faust. Malgré son statut, la cité conserve quelques uns de ses privilèges de gestion puisqu'elle offre un foyer aux alchimistes qui ont fui Calpheon lorsque le clergé Elioniste a déclaré que leur discipline était une hérésie. Ils s'emploient activement à rechercher un remède au mal. La cité héberge également les prémices d'une résistance anti-Pierre Noire créée par Clam Cessory.

Epheria :
Le port principal de Calpheon et un intermédiaire important pour le commerce entre Calpheon et Mediah. Le port d'Epheria dispose de sa propre flotte de guerre, destinée à défendre le pays contre les pirates et est principalement défendue par la section maritime des chevaliers de Trina. La ville est plutôt petite mais offre des panoramas remarquables. La beauté de la ville est d'ailleurs suffisamment réputée pour que la noblesse de Calpheon ait fait de cette destination l'un de ses lieux de villégiature favoris. En dehors des pirates, la vie à Epheria est paisible et l'attitude accueillante de la population reflète la douceur de vie dans la cité. Le port vit essentiellement du commerce extérieur et de la pêche. On y trouve à l'occasion des chasseurs de baleines.

De façon surprenante, le personnage le plus riche d'Epheria est un gobelin du nom de Philaberto Falasi depuis que le dernier survivant de la lignée Palashi en a fait l'héritier de tous ses biens, incluant fortune et château, avant de mourir de la Mort Noire.

C'est également a Calpheon qu'a lieu l'entraînement très sévère imposé aux troupes de la section maritime des chevaliers de Trina.

Northen Wheat Farm :
Il s'agit d'un village implanté au nord de Calpheon. Norma Leight, sa dirigeante, possède tous les champs et fermes alentours. Accessoirement, il s'agit d'une des membres de la famille marchande de Leight, dont la dirigeante est présente au Conseil d'Etat qui régit le pays. L'endroit est entouré de cultures destinées à finir dans l'assiette mais également de grands champs de fleurs dont Calpheon fait apparemment un important commerce.

Calpheon : La Capitale
La cité de Calphéon est l'une des plus imposantes à visiter en jeu. Elle est composée de grands quartiers, chacun destiné à un usage précis.



-Le Marché est probablement le premier quartier que vous verrez en arrivant de Balenos ou de Serendia. Il donne directement sur les plantations de Wheat Farm et se compose d'étals, de ventes à la criée, de petites rues et d'une population serrée à travers laquelle il est difficile de se faufiler sans heurt. C'est là que vit l'essentiel de la population "normale" de Calpheon, celle qui n'est pas suffisamment riche pour vivre de l'autre côté du pont mais pas suffisamment pauvre pour habiter dans les taudis. On y trouve notamment une taverne, la prison des chevaliers de Trina située sur les quais et les marchands importants ainsi que des entraîneurs de compétences.

-Le Quartier des Taudis est le plus pauvre de la ville. Au travers de toutes petites rues escarpées qui montent et descendent des remparts jusqu'aux bord de rivière, vous verrez une population en révolte manifestant contre le gouvernement du pays suite à "l'incident de la Shai" 1 . Les chevaliers de Trina censés faire respecter l'ordre y sont mis en difficulté, assaillis par une population nombreuse. Le meneur de la révolte se nomme Daniel Stimi et était jusqu'à présent un chercheur scientifique respecté pour son savoir médical.

-Le Workshop 2 est le quartier où sont réunis l'essentiel des ouvriers qualifiés. On y fabrique essentiellement des armes et le quartier est le théâtre d'une activité intense. L'organisation des marchands de Xian est prépondérante dans ce quartier et c'est là que se situent les bureaux des maisons Erne et Encarotia qui suite à une alliance politique forgée par les fiançailles de leurs enfants se sont réunis pour dominer l'activité marchande de Calpheon. On trouve dans ce quartier des armes classiques de qualité mais également des armes d'avenir, inspirées par l'exemple de Mediah : Les armes à feu telles que le mousquet ou le pistolet.

-Le Quartier Marchand réunit des marchands de haute qualité et les traders les plus importants de la cité. C'est là que transitent les marchandises les plus précieuses destinées aux nobles qui viennent y faire leurs achats sans se mêler à la plèbe du quartier du marché. On y trouve notamment des représentants des guildes marchandes diverses du pays, dominées par les marchands de Xian et l'organisation marchande des Leight ainsi qu'une maison de ventes aux enchères conjointe avec le quartier nobles.

-Le Quartier Nobles est, sans surprise, celui qui contient les éléments clé du gouvernement de la cité et du royaume. Vous trouverez là la Cathédrale du Culte d'Elion côtoyant la chambre du Conseil où se réunissent les membres du gouvernement. Il est lourdement gardé par un bataillon de chevaliers de Trina et le moindre débordement y est réprimé à la pointe de l'épée. Des nobles en belles tenues mais également des marchands de luxe y mènent une vie agréable et donnent des banquets à l'abri de la révolte qui fait rage de l'autre côté du pont barré par une lourde herse qui donne sur les Taudis.

-Le Quartier de la Chapelle héberge l'ensemble de la population qui a un rapport avec le culte d'Elion, essentiellement des prêtres mais également des pèlerins en quête d'absolution et des serviteurs mineurs du culte. C'est dans ce quartier que l'on trouve la petite chapelle de Falres, connue pour aider les suppliants à racheter leurs péchés et administrée par la famille Bathian. Le quartier est conjoint avec le Collège Sacré des Valkyries qui est également administré par le clergé.

Le gouvernement de Calpheon
Un peu d'histoire...
Nous sommes an l'an 278. Le roi de Calpheon, Guy Seric, vient de sécuriser l'acquisition d'un approvisionnement régulier en Pierre Noire par un audacieux coup de poker. Son esprit de conquérant se porte alors du côté du désert Noir où se trouvent les plus grandes réserves de Pierre Noire du monde connu, et où son père gît, enterré par une tempête de sable aux proportions cataclysmiques. Il est persuadé qu'il peut dominer le Désert Noir mais Calpheon se remet tout juste de trente ans de guerre ininterrompue et il est n'est pas question de compter sur la population pour former une armée. Guy Seric décide alors d'embaucher des mercenaires et lève des impôts qui saignent à blanc le peuple du royaume pour les payer. Même le clergé est taxé et l'armée royale prend le contrôle des guildes marchandes.

Le système féodal qui eût autrefois conservé la volonté du peuple sous la coupe de son roi était cependant fortement affaibli. Les gens du commun qui étaient parvenus à s'enrichir et à s'élever dans la société grâce à leurs efforts au cours des dernières années de commerce connaissaient leur valeur et n'était pas disposé à se laisser tout prendre par un gouvernement dont ils doutaient. Il fut donc décidé d'offrir à Guy Seric une coupe de vin empoisonné qui mit un terme à ses rêves de grandeur 3.

Le système parlementaire mis en place à la suite du roi Seric est accueilli dans la liesse générale par la population de Calpheon qui voit dans les nouveaux conseillers une représentation de la véritable diversité populaire. La joie est cependant de courte durée quand le petit peuple réalise peu à peu que les nobles et les puissants sont toujours au pouvoir et que les petites gens, représentés par un conseiller aux mains constamment liées par son manque de relations et d'appuis politiques se trouvent toujours sous la coupe des mêmes personnes. Le roi a simplement changé de nom.

Les Conseillers
Ils sont les représentants du Peuple et en théorie, représentent chacun une classe sociale précise. Dans les faits il existe trois factions et seules deux de ces alliances disposent d'un véritable pouvoir politique :

Le bloc des marchands
-Elina Leight est la représentante de la famille Leight, ancienne maison noble qui s'est enrichie par le commerce. Elle siège au Conseil à la place de sa soeur qui administre les fermes de Wheat Farm situées au nord de Calpheon. Elle est intéressée par le commerce avec Mediah et Valencia et étend rapidement sa toile 4. Elle est notoirement plus intéressée par la représentation des commerçants que celle des nobles. [Elfe ou semi-elfe]

-Enrique Encarotia est considéré comme l'un des plus riches marchands de Calpheon, enrichi grâce à plusieurs affaires lucratives comme la gestion du quartier workshop et le prêt usuraire. En tant que sceptique ouvertement réticent à la foi en Elion, il est l'un des adversaires politiques officiels de la maison Bathian. En tant que marchand et conseiller, il a récemment conclu une alliance avec la famille Erne grâce aux fiançailles de sa fille, Isobelle Encarotia, avec le fils du conseiller Erne, Geoffrey. [Humain]

-Dominic Erne est le patriarche de la maison Erne, ancienne famille noble qui en dépit de ses origines a toujours fait preuve d'une certaine libéralité. Conscient qu'un type nouveau de haute bourgeoisie est en train de faire son apparition dans le pays, il s'est empressé de s'allier avec le marchand Enrique Encarotia en assurant la main d'Isobelle Encarotia pour son fils, Geoffrey. Les conditions de cette alliance permettent entres autres à Geoffrey de participer à la gestion du quartier workshop au côté de Enrique. Les deux alliés sont également unis dans un même combat à l'encontre de la maison Bathian que ni l'un ni l'autre n'apprécie beaucoup. [Humain]

Le bloc religieux
-Theophile Bathian est le partiarche de la maison Bathian, la famille dont les racines remontent le plus profondément dans toute l'histoire de Calpheon. Les Bathian ont toujours été d'ardents défenseurs de l'Elionisme au travers des générations et leur influence dans le clergé est notable. Famille typiquement conservatrice de la classe dirigeante, ils considèrent la famille Erne comme leur écœurants rivaux, tout particulièrement en raison de leur alliance avec des marchands de petit lignage. Sa femme s'occupe d'aider à venir en aide aux suppliants qui viennent chaque jour dans la chapelle de Falres en quête de Salut. [Famille de Demi-Beast, les espèces de daims sur deux pattes]

-Herman Feresio est le président du Parlement de Kalis et le patriarche de la famille Feresio, renommée pour avoir produit de nombreux représentants du gouvernement au fil des générations. Herman applique son approche froide et rationnelle aux décisions prises dans le parlement et dispose de l'autorité suprême sur la résolution de toutes les affaires qui sont présentées à l'attention du Conseil. Notez qu'il est également un fervent adepte de l'Elionisme et qu'il assiste régulièrement aux messes. [Lui aussi c'est un Demi-Beast]

Le représentant militaire
Delphad Castillion, Commandant en Chef des chevaliers de Trina, la force de police que l'on voit partout dans le royaume et reconnaissable grâce à son uniforme rouge frappé d'une flamme blanche. Il est chargé auprès du Conseil d'Etat de veiller à la bonne marche des forces militaires du pays et de s'occuper de la production et de l'approvisionnement de ressources destinées à l'armée. [Géant]

Le représentant des Taudis
Giovan Grolin est plein de bonne volonté mais totalement incapable de représenter correctement la population qui compte sur lui, jeté au milieu de ce panier de crabes dont il ne comprend ni les codes, ni la façon de penser. Spécialiste de la culture étrangère grâce à son expérience des voyages en suivant son père, un marchand aventureux, Giovan s'est intéressé à la médecine et est venu en aide aux populations des Taudis. Son rôle au Parlement s'est toutefois réduit à un tampon relationnel avec les classes populaires. [Shai]

Les forces militaires de Calpheon
L'essentiel de la puissance militaire de Calpheon repose sur l'emploi d'ordres de chevaliers commandés par des dirigeants haut placé au sein du Conseil ou du Clergé. Les deux plus connues sont les chevaliers de Trina, commandés par le Conseiller Delphad Castillion et garants de la sécurité publique et les chevaliers de Delphe, commandés par le chevalier Brego Williar et affiliés au Culte d'Elion.

Les chevaliers de Trina
Commandant en chef : Delphad Castillon.
Commandant en second : Valks.

Ordre militaire le plus largement représenté dans le pays, l'ordre des chevaliers de Trina représente la base armée de Calphéon et se divise en plusieurs sections en fonction de leurs domaines d'exercice.

. Les gardes de la capitale sont connus pour faire respecter l'ordre de manière directe et parfois violente et tous les moyens sont bons pour parvenir à restaurer le calme. Du côté de la population de la capitale, ils sont davantage vus comme une force policière d’oppression que comme des protecteurs, surtout depuis que les manifestations dans les Taudis ont vu éclater des rixes populaires réprimées avec violence. Les chevaliers de Trina évitent de s'aventurer dans le quartier des Taudis. Quand ils le font en patrouille, ils leur arrive d'être assaillis par les habitants et ils n'hésitent pas à sortir les armes quand ils coincent un manifestant au delà de la barrière qui protège le quartier noble de celui des pauvres. Les chevaliers de Trina gèrent également la prison située sur les quais de Calpheon, un lieu glauque rempli de cellules grillagées et d'instruments de torture. 5

. Les Chevaliers maritimes de Trina sont soumis à un entraînement sévère, voire violent. C'est l'unité sur laquelle nous avons le plus d'informations 6. Elle est dédiée à la protection des côtes de Calpheon et est particulièrement axée sur le combat contre les pirates qui s'aventurent parfois près d'Epheria. Ces chevaliers ne font pas que se battre et aident à construire leurs propres navires ainsi que les bombes et artifices qui leur permettront de combattre efficacement.

Il est à noter que les chevaliers de Trina recrutent des représentants de toutes les races, bien que l'on voie davantage d'humains dans leurs rangs que n'importe quelle autre race. On y voit également quelques femmes, en nombre moins important que les hommes.

L'Ordre des Chevaliers de Delphe
Commandant en chef : Brego Williar [humain].
Commandants en second : Margaret [humaine] et Elgriffin [elfe]

Le Chevalier de Ceric, Brego Williar, fonde l'Ordre des Chevaliers de Delphe suite à la Troisième Expédition désastreuse menée contre Valencia dans un moment où il souhaite revenir aux fondements de la foi et au sens véritable du chevalier. L'Ordre est très proche du Clergé et travaille en étroite collaboration avec les prêtres que lui envoient le Haut Prêtre Lehard, chef du Clergé d'Elion. L'Ordre des Chevaliers de Delphe est plus petit que l'Ordre de Trina mais sa réputation est bien meilleure parce que son unique emploi consiste à repousser les menaces qui pèsent sur la population et à défendre les frontières contre une éventuelle nouvelle invasion de Serendia. Ses officiers supérieurs sont également des soldats d'origine hétéroclite et leur groupe représente un bon exemple de la diversité des races à tous les niveaux d'une hiérarchie. L'Ordre occupe une forteresse posée sur la frontière entre Calpheon et Serendia et est actuellement aux prises avec les attaques des harpies qui nichent sur la montagne non loin du fort.

Le Clergé de Calpheon
Bien que le poids du clergé se soit considérablement allégé depuis que l'église a perdu en influence suite à l'expédition qui a poussé l'ensemble des pays du continent Ouest à s'allier contre Valencia qu'elle avait désignée comme bouc émissaire pour justifier la propagation de la Mort Noire, la religion joue toujours un rôle prépondérant dans le royaume de Calpheon. Cette influence est d'autant plus visible que deux Conseiller d'Etat, dont le président du Conseil, sont de fervents Elionistes. Elle est également symboliquement représentée par l'association de la Cathédrale d'Elion et le bâtiment qui abrite le Conseil d'Etat réunis sur la même place au sein du quartier Noble.

L'Elionisme est une religion d'Etat et l'église dispose de suffisamment de pouvoirs pour forcer tous ceux qu'elle déclare hérétiques à fuir le pays. Ce fut le cas des alchimistes, que leur pratique, considérée comme une offense devant Elion, a poussés à se réfugier dans des royaumes plus accueillants comme Balenos ou la cité vassale de Keplan. Ce pouvoir se manifeste également par l'exercice d'une justice officielle en lien avec les pratiques du clergé (un gobelin accusé d'avoir volé de Saintes Écritures uniquement accessibles aux prêtres risque selon un PNJ d'avoir les mains coupées, en accord avec la Loi. Il apparaît toutefois que la population non-pratiquante, voire non-croyante soit de plus en plus nombreuse et il n'existe en jeu aucun exemple de personnage puni pour son manque de foi.

Les prêtres sont présents partout où la population a besoin de soutien. Certains sont réellement bons et désintéressés, d'autres représentent le stéréotype du mauvais religieux avaricieux et pontifiant. On trouve de ces prêtres dans les camps de malades montés non loin de Calpheon, occupés à distribuer du pain ou à propager la parole d'Elion pour le salut des âmes. La réaction des populations de PNJ est mitigée en leur présence et l'on trouve généralement les deux extrêmes parmi les spectateurs, de l'adepte croyant à l'athée.

Les prêtres sont également présents auprès des nobles et des ordres militaires, occupés à soutenir les armées et la population par la Sainte Parole. Leur rôle est discret mais décisif et sa puissance réside dans le réconfort et la culpabilité de pécher que le culte parvient à susciter en ses fidèles.

Les menaces
Dans le pays
Outre la possibilité jamais écartée que Serendia puisse se révolter contre le diktat imposé par Calpheon et attaquer les frontières, Calpheon fait face au sein de son territoire à des attaques diverses menées par des clans de ce que la majeure partie de la population considère comme "des monstres", c'est à dire des créatures semi intelligentes, pas suffisamment malines pour être considérées comme civilisées mais suffisamment pour représenter une menace en raison soit de leurs moyens techniques soit de leur nature même (les gigantesques trolls et la puissance de frappe des orcs.) Au nord de la capitale, l'armée de Calpheon affronte des tribus de trolls à coup d'artillerie lourde pendant que le château des Chevaliers de Trina est assiégé par des hordes de Saunil armés de catapultes. Les chevaliers de Delphe sont occupés à défendre leur propre garnison contre une invasion de harpies probablement provoquée par les tensions entretenues avec leur peuple et le village de Trent est indirectement défendu par le campement elfe de Longleaf contre des attaques de gargouilles.

Les menaces ne s'arrêtent pas aux créatures hostiles puisque les populations de Calpheon font face à une épidémie, contenue pour l'instant dans des camps de fortune montés pour tenir les malades à l'écart de la ville. Les prêtres s'y rendent afin de sauver ce qui peut l'être mais nombre de ces malades ont perdu la raison et s'attaquent au premier venu.

S'ajoutent à ces menaces la récente découverte de tunnels sous le sol de Calpheon, habités par des créatures nommées "Waragon" que l'on connaissait jusqu'à présent comme de petites créatures sans danger. L'effondrement de ces tunnels et la découverte d'oeufs géants, ainsi que la sortie au grand jour d'un spécimen immense ont plongé la population des fermiers de la région dans la panique.

A l'extérieur
Au cours des trente dernières années, le gouvernement de Calpheon s'est employé à se faire haïr de la moitié du monde civilisé en sollicitant de l'aide pour des expéditions suicide en plein coeur du désert, en cherchant à attaquer les habitants de Valencia pour la seule raison que l'église l'avait désignée coupable d'une épidémie qui ravageait de toutes façons toutes les populations du monde et pour s'être retournée contre ses propres alliés en envahissant Keplan puis en enlevant le roi de Serendia pour lui faire signer de force un traité dont les termes ruinaient tout espoir pour son pays d'exploiter les Pierres Noires et d'augmenter sa puissance. N'évoquons même pas le cas de Balenos dont Olvia s'est rendue sans chercher à se défendre et qui est actuellement le pays que l'on pourrait le mieux qualifier de "pécoreland."

Vous l'avez compris, Calpheon n'est pas très appréciée dans la plupart des pays de Black Desert mais ses dernières manœuvres ont réussi à lui assurer une paix relativement fragile malgré le nombre de ses ennemis.

(Je ne connais pas la situation entre Calpheon et Valencia ni s'ils sont encore en guerre. Si quelqu'un peut donner des précisions à ce sujet, je les ajouterai ici.)

Le commerce
Bien que peu apprécié, Calpheon reste toutefois un pays dont le poids économique ne permet pas qu'il soit facilement ignoré par ses ennemis. Calpheon est resté en bons termes avec Mediah et le commerce entretenu par bateau est florissant. Les marchandises exotiques de Mediah débarquent au port d'Epheria, importées par les guildes marchandes du pays qui ont fait de ces produits nouveaux des biens de luxes convoités par les citoyens suffisamment riches pour se les offrir. La guilde marchande des Xian est particulièrement active dans le domaine du commerce extérieur et sa directrice, Isobelle Encarotia, est partie vivre à Heidel afin d'étendre l'influence de son organisation et dominer le marché pendant que son père gère au centre du quartier ouvrier de Calpheon.

La guilde marchande de Xian est l'une des plus représentées dans la capitale de Calpheon. On en trouve également des représentants à Epheria, occupés à négocier des biens. Ils sont reconnaissables à un uniforme bleu commun à tous les membres de l'organisation. Par l'entremise de Enrique Encarotia, la guilde dispose d'une voix au Conseil d'Etat au côté de celle des Leight. Les Xian sont particulièrement investis dans le quartier Ouvrier et donc dans le commerce d'armes et de biens manufacturés. La guilde s'est également enrichie via le système du prêt à taux usuraires.

La guilde marchande de Leight Ils sont moins visiblement représentés que les Xian mais les PNJ parlent d'eux comme d'une organisation marchande importante. Elina Leight, leur représentante au Conseil, s'intéresse particuièrement au commerce avec Mediah et Valencia. Les marchands Leight en jeu sont généralement impliqués dans l'importation et le commerce de produits de luxe. On sait également que les fermes autour de Wheat Farm appartiennent à la famille Leight, ce qui suppose une mainmise sur l'approvisionnement en nourriture du pays. La bière produite par l'organisation des Leight est bien connue à Calpheon et la charité de Norma Leight envers les démunis et les malades est réputée.

Les banques
La Bank of Hope est à un commerce de prêts à petite échelle, à la fois sécurisés et modérés, gérée par Basquean Ljurik, un troll. Aussi exceptionnel que ça puisse être pour quelqu'un de son origine, il a établi le "Comitia of Tantinis" et demande aux aristocrates des intérêts élevés alors qu'il pratique des intérêt modérés avec les citoyens normaux. La Bank of Hope fait généralement ce qui est à sa portée pour aider les classes les plus défavorisées et la population des Taudis le soutient de bon coeur.

Note : En parcourant le jeu, on voit souvent des découverte de "Bank of Investment" suivi du nom d'un personnage influent ou riche de l'univers. N'ayant trouvé aucune information sur ce sujet, j'ignore encore s'il s'agit d'un élément purement gameplay ou si chaque guilde marchande dispose de sa propre banque.

Hors-sujet
1. Je n'en sais pas davantage, si quelqu'un sait je serai heureuse de connaître l'histoire.
2. Je l'aurais volontiers traduit en "fonderie" mais j'attendrai de connaître la traduction officielle.
3. Ne craignez pas de RP dessus, c'est un secret de polichinelle et tout le monde a entendu parler de l'histoire.
4. Des documents trouvés par les rôlistes anglophones font état de représentants de la maison Leight à Heidel.
5. La justice paraît fort expéditive dans le royaume puisqu'on y voit un garde se demander s'il est bien légitime de considérer un prisonnier qui a l'air d'un manifestant comme un criminel.
6. Voir http://bddatabase.net/us/theme/6358/, http://bddatabase.net/us/theme/6359/et http://bddatabase.net/us/theme/6360/

~Râlez moins, jouez plus~



Ma Galerie DeviantART ~

avatar






Voir le profil de l'utilisateur



profil +
Messages : 114

MessageSujet: Re: Calphéon - Son Histoire   Ven 4 Mar - 15:01
/!\ Important : Il existe une loi qui force les gens à vivre dans les quartiers de Calpheon en accord avec leur classe sociale et leurs revenus. La population qui vit dans les taudis y a été forcée par la division des quartiers en fonction des types de populations et le droit à vivre où l'on veut dans Calpheon est l'une des revendications de l'actuelle révolte des bas-quartiers.

Source : "Slum in the City" http://bddatabase.net/us/theme/6161/

/!\ Trivia intéressant ajouté au texte d'origine : La cathédrale visible sur l'esplanade du Parlement a été bâtie par l'actuel Haut-Prêtre Lehard Motenon et est donc un bâtiment relativement récent. L'ancien centre de l'Elionisme est la chapelle de Falres (voir sujet concernant Elion.)



Ma Galerie DeviantART ~

avatar






Voir le profil de l'utilisateur



profil +
Messages : 114

MessageSujet: Re: Calphéon - Son Histoire   Ven 4 Mar - 15:02
Calpheon : La place de la femme
Ce post est motivé par l'orientation du débat "Sexualités" dans le consensus, qui a posé la question de la place de la femme dans la société de Calpheon. Etant donné la richesse du lore et la logique avec laquelle les sociétés sont construites dans ce jeu, il m'a paru intéressant de traiter la question. Mes propos ici seront purement factuels et sourcés afin d'éviter autant que faire se peut une prise de position personnelle dans ce qui doit rester une source d'information neutre. Je fais ce post au pied levé, je vous prie de pardonner l'absence de captures d'écran, mais une simple recherche sur les noms devrait vous permettre de vous assurer de mes sources sur ce site : http://bddatabase.net/us/

Place politique
Pour considérer avec justesse la place de la femme dans la société de Calpheon, il convient d'abord d'observer leur présence au sein des institutions dirigeantes. On y voit que les femmes sont toujours représentées à tous les niveaux de la hiérarchie :

  • Leona, prêtresse de confiance de Lehard Motenon et celle qui officie au centre de la cathédrale de Calpheon.

  • Elina Leight, membre Parlementaire du Conseil de Kalis, à la tête de l'empire marchand des Leight au côté de sa sœur Norma.

  • Isobelle Encarotia, fille de Enrique Encarotia, à la tête de l'empire marchand des Xian et femme de confiance de son père qui l'a envoyée négocier la prise de marché de Heidel pour la compagnie.

  • Ceras Feresio, épouse du Président du Conseil Feresio et doyenne du Saint Collège.



On trouve des femmes dans l'armée également, officiers ou simples soldats. L'exemple le plus frappant est celui des lieutenants des chevaliers de Delphe, Margaret et Elgriffin.

Sur le continent Ouest, le jeu ne fait mention d'aucune discrimination liée au sexe. On sait que les femmes peuvent hériter d'un bien (Isobelle Encarotia est l'héritière de son père et la future dirigeante des marchands Xian), qu'elles peuvent diriger des entreprises, se trouver à la tête d'un gouvernement, être prêtresses au même titre que les hommes et sont traitées dans le monde des affaires et de la politique de façon strictement égale. Il n'est pas non plus rare de voir des femmes vêtues en aventurières, en pantalons et gambison se promener dans la nature.

Ce constat devra toutefois prendre en considération que le pourcentage de femmes présentes dans toutes ces institutions est généralement moins élevé que celui des hommes. Il n'existe au Conseil de Kalis qu'une seule femme Parlementaire, il n'existe à la tête de l'église d'Elion qu'une seule femme sur le trio de prêtres officiant dans la cathédrale. Le nombre de modèles féminins dans l'armée des chevaliers de Trina cède très nettement au nombre de modèles masculins et le domaine de la science est surtout représenté par des hommes.

Contrastes
On touche là à une notion légèrement plus délicate. Si les femmes de Calpheon sont reconnues l'égale des hommes dans certains domaines, voire supérieures dans celui très particulier et restreint des valkyries (voir la question du Saint Collège plus bas), certaines nobles du jeu sont horrifiées quand elles rencontrent une aventurière en armes. Ces femmes considèrent que la beauté est l'arme d'une femme, qu'il faut être folle pour abandonner sa féminité et que le personnage féminin du joueur devrait immédiatement aller passer une robe. Lavientia Batian, épouse du Conseil Parlementaire Theophile Batian est l'exemple le plus frappant de la femme oisive et misogyne, mais elle n'est pas la seule à s'exprimer en ces termes. Peut-être serez-vous également frappé en jeu par le nombre de petites filles nobles qui s'admirent dans un miroir à main en parlant, qui de sa beauté, qui du mariage qu'elle fera ou qui demandent à leur père à côté si elles sont les plus jolies. La futilité de ces femmes est régulièrement visible en jeu et mise en contraste constant avec les femmes fortes qui dirigent le monde. Ce fait est particulièrement visible dans l'opposition constante rencontrée chez valkyries du Saint Collège entre les étudiantes volontaires qui se sont inscrites par idéal et celles qui sont venues parce qu'elles pensent qu'elles présentent bien en uniforme et que le prestige social qui découle de leur éducation va leur permettre de trouver un époux.

Le cas très particulier du Saint Collège des Valkyries
Le Saint Collège des Valkyries a été fondé afin de permettre la formation spécifique de femmes guerrières sachant manipuler la magie spécifique liée à la lumière. C'est un domaine apparemment inaccessible aux hommes (sous cette forme du moins) et donc exclusif aux femmes. D'abord instrument de création d'une armée d'élite, le Saint Collège est également l'école des jeunes femmes nobles, en raison du prix exorbitant exigé pour y entrer. Si a l'origine le but était de former une élite de guerrières sacrées, il a été dévoyé depuis pour devenir le seul centre d'éducation public pour femmes et celui reconnu pour dispenser la meilleure éducation. Les marchands dépensent des fortunes pour y placer leurs filles dans l'espoir de pouvoir les marier à un noble (Enrique Encarotia y a placé sa nièce dans ce but).

Certaines des Valkyries du Saint Collège y sont par idéal, par foi ou par engagement patriotique. D'autres y sont uniquement pour le prestige de l'uniforme ou l'éducation.

De façon notable, l'élite des guerrières formées par le Saint Collège est reconnu comme le fer de lance de l'armée de Calpheon et les livres mentionnent leurs impressionnants succès en tant qu'armée de femmes. La grande majorité des Valkyries étant d'origine nobles, il s'agit non seulement d'une caste de guerrières émérites mais également d'une élite sociale reconnue par ses pairs et formées par des membres des familles dirigeantes au pouvoir. Si être une aventurière peut être mal vu dans la société de Calpheon, les valkyries représentent un idéal social et martial suffisamment prisé pour permettre de briser la barrière qui se trouve encore entre les nobles et les riches bourgeois.



Ma Galerie DeviantART ~
Contenu sponsorisé











profil +

MessageSujet: Re: Calphéon - Son Histoire   
 

Calphéon - Son Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum